Financer sa brasserie en financement participatif

Table des matières

Le financement participatif est l’outil idéal pour la concrétisation de votre rêve, celui de créer votre propre brasserie artisanale. 

Il existe depuis quelques années de plus en plus de plateformes de financement participatif. Et dieu merci, car grâce à ses plateformes, des brasseries tel que la microbrasserie FAB, la brasserie KOMBORO, la brasserie BIG HOP ou bien mes clients la brasserie HECTARE ont réussies à concrétiser une partie de leurs projets.
Pour preuve la France détient depuis peu le record européen concernant les résultats positifs quant à la performance des campagnes de financement participative.
C’est en cela que le crowdfunding,  financement participatif, est une idée intéressante pour trouver un soutien sans recourir à un prêt. Cela permet aussi de créer une prévente lors de vos premiers brassins de tests.

Dans cet article, nous examinerons comment financer votre brasserie artisanale ou micro-brasserie en tirant parti d’une campagne de financement participatif.

Le financement participatif pour votre brasserie : comment ça fonctionne ?

Un financement participatif, émerge comme une alternative dynamique aux méthodes traditionnelles de collecte de fonds. Dans le contexte de la création d’une brasserie ou du développement de celle-ci. Cette approche offre une plateforme unique pour mobiliser des fonds tout en construisant une communauté autour de votre projet.

Ensuite il convient de noter que le crowdfunding se distingue des autres formes de financement, tel que le crowdlendingle love money et le crowdequity, par son caractère collaboratif.

D’une part, il y a le crowdlending où les contributeurs s’attendent à un retour financier sous forme d’intérêts.
D’autre part, il y a aussi le love money, qui implique généralement des investissements provenant de proches. Le crowdfunding s’ouvre à un public plus large, permettant à des passionnés de la brasserie et à des inconnus de participer.
Alors que le crowdequity implique la vente de parts de l’entreprise en échange de financement. Le crowdfunding pour une brasserie est souvent basé sur des contributions ponctuelles.

financement participatif

L’histoire des premiers financements participatifs

Aujourd'hui, le financement participatif est une méthode incontournable pour lever des fonds. Cependant, peu de gens connaissent l'histoire qui se cache derrière cette révolution dans le domaine de la collecte de fonds. Cette pratique a évolué au fil des années.

  • Prémices du financement participatif 

Au XVIIIe siècle, l’écrivain et éditeur britannique Alexander Pope a utilisé une forme primitive de financement participatif pour publier une traduction de l’Iliade. Il a sollicité l’aide de ses lecteurs pour financer le projet, offrant en retour leur nom dans la liste des souscripteurs. 

  • Coopératives d’épargne et de crédit

Par la suite des coopératives d’épargne (financement communautaire) et de crédit ont émergé en Europe. 

  • Tournant décisif

L’histoire du crowdfunding a été marquée par un tournant très significatif via le lancement de cette toute première plateforme numérique Kickstarter. Elle a permis d’élargir le champ des possibles comme par exemple le financement de projets créatifs tel que le financement d’albums de musique. En trouvant un soutien direct du public et fans tout en échange de récompenses tel que des réductions, l’obtention de goodies, d’album en prévente etc…

  • L’expansion et la diversification des plateformes

Le succès de la plateforme de crowdfunding Kickstarter a ouvert la porte à de nombreuses autres tout aussi diverses et complémentaires. Chacune trouva un positionnement bien spécifique tel que l’éducation, la santé, l’agriculture via Miimosa .

Exemple de plateformes : Indiegogo, GoFundMe , Tudigo pour les starts-up, Ulule accessible à plus de monde, Hello asso pour les associations, kisskissbankbank, Leetchi et bien d’autres ont suivi, élargissant encore davantage les possibilités offertes par le financement participatif.

Comment fonctionne le financement participatif pour une brasserie ?

  1. Il sert à récolter de l’argent, sur un montant donné ce qui vous permettra par exemple : un financement pour une nouvelle cuve de brassage, une machine d’encannage, organiser des visites et des ateliers de brassage, mais aussi pour travailler de nouvelles recettes et notamment vieillies en barrique…

     

  2. Il est nécessaire d’atteindre le montant pour débloquer les fonds.

     

  3. Pour débloquer des fonds sans atteindre des montants faramineux conséquents.
    C’est le système de paliers qui au fur et à mesure est débloqué si le montant est atteint. Il suffit de contacter la plateforme
    Miimosa . Ainsi ils vous donneront des conseils avisés pour toujours réussir une campagne avec un minimum de financement réussi. Ils sont très à l’écoute pour preuve mon client Zenzymes et sa petite campagne de financements pour l’achat d’une étiqueteuse électrique Primera. Il s’est senti très à l’aise et à l’écoute tout au long de la campagne. Il a aussi relaté la campagne sur ces réseaux sociaux tout en ayant un réseau personnel non significatif.

     

  4. Il faut indiquer puis donner des contreparties en échange sur des préventes de bière pour une brasserie. Mais aussi comme mon autre client Adopte un brasseur et sa campagne pour une box de bières d’exception, vieillies en tonneaux de bois.
    Voici d’autres exemples de contreparties : une bière personnalisée au nom du donateur, une visite de la brasserie, un bon restaurant offert, une journée de brassage, des goodies de la marque…

     

  5. Tout ceci, vous vous en doutez bien n’est pas tout à fait gratuit. Les plateformes de crowdfunding prennent des marges.

Pour qui est le crowdfunding ?

Depuis quelques années, le financement participatif ou crowdfunding a connu une ascension fulgurante, offrant de nouvelles possibilités pour collecter des fonds. Mais la question persiste : est-ce que c’est le mode de financement qui vous convient ?

Le crowdfunding est un terrain fertile pour les entrepreneurs cherchant à concrétiser leurs idées novatrices. C’est tout de même beaucoup moins risqué qu’un prêt bancaire.
Que vous lanciez une nouvelle startup dans la technologique, une ligne de produits écologiques ou une brasserie artisanale, le crowdfunding permet de mobiliser rapidement des fonds tout en créant une communauté rallier à votre projet. Ils seront vos fans incontestables.
Pour ce faire et pour une bonne compagne, il est indispensable voir nécessaire d’être à l’aise pour communiquer sur vos différents supports de communication. Votre site internet, vos réseaux sociaux et on n’oublie pas qu’un simple coup de fil fait tout aussi bien l’affaire. Un plus non négligeable une mini plaquette d’informations utilisant par exemple des infographies sont tout aussi utiles pour promouvoir votre campagne participative. Distribuer dans votre région via les commerces comme les épiceries fines ou votre marché de plein vent

Petite attention sur le déroulement, vous ne bénéficiez pas d’un accompagnement, vous êtes seul avec votre projet et vous devrez honorer les contreparties.  À ne surtout pas oublier, j’en ai fait les frais par moi même et j’ai été extrêmement déçu par cette marque. Comme toute expérience client, elle doit être à la hauteur de vos ambitions.

Les atouts du financement participatif pour votre micro-brasserie

Vos finances sont déjà aux rats des pâquerettes. Car vous avez déjà fait appel à un prêt, mais il existe une solution, c’est le financement participatif.  
Il crée une connexion unique entre vous et votre future clientèle et renforce l’actuelle. Les contributeurs deviennent des ambassadeurs, investis émotionnellement dans votre succès. 
Lancer une brasserie artisanale demande du temps, des ressources et de l’énergie. Le financement participatif agit comme un indicateur de l’intérêt du marché pour votre concept. Si votre campagne atteint ou dépasse son objectif financier, cela confirme que votre idée est la bonne.

Contrairement aux prêts traditionnels, le financement participatif vous offre la possibilité de lever des fonds tout en restant indépendant et sans vous endetter
Une campagne bien menée offre une visibilité accrue. Elle vous permet de faire partager votre histoire, votre passion et les valeurs de votre micro-brasserie au plus grand nombre. Cela peut créer un buzz autour de votre marque bien avant que les premières recettes de bière ne soient brassées, établissant ainsi une clientèle préexistante. C’est un  bon point pour la suite, pour convaincre de nouveaux clients ou financeurs, c’est une preuve sociale. 

Pour mener à bien cette campagne, il est tout à fait possibilité d’avoir des parutions dans la presse et la radio locales : vous commencez à construire votre dossier de presse (nécessaire pour placer ensuite vos produits dans des établissements et des commerces)

Comment réussir le financement participatif pour votre brasserie ?

Une campagne de financement participatif doit son succès grâce à un plan solide. Avant de lancer votre campagne, prenez le temps de définir clairement votre vision, vos objectifs financiers et les détails de votre brasserie. Soyez transparent sur la manière dont les fonds seront utilisés, rassurant ainsi vos contributeurs potentiels sur la viabilité de votre projet.

Le choix de la plateforme de financement participatif est décisif, chacune avec ses propres caractéristiques. Sélectionnez celle qui correspond le mieux à votre projet brassicole. Personnellement, je dirais que la plateforme Miimosa est vraiment celle qui convient le mieux pour le secteur brassicole. Celle-ci est dédiée à la transition agricole et alimentaire, c’est donc en toute logique qu’elle offre des atouts non négligeable pour mener à bien cette tâche. Cependant, assurez-vous de bien comprendre les frais associés et les règles spécifiques à chaque plateforme.

Les contreparties que vous proposez peuvent faire la différence. Réfléchissez à des récompenses attrayantes pour inciter les contributeurs à participer. Des packs de bière exclusifs, des visites privées de la brasserie, ou même la possibilité de participer à une séance de brassage peuvent attirer l’attention et encourager les contributions.

Réussir une campagne de financement participatif pour votre brasserie, demande une préparation minutieuse avant et pendant . Car pour l’avoir testé par moi même, c’est très prenant et intense ! 

La base de votre projet doit être solide

Avec un plan solide, une présentation visuelle captivante, des contreparties attrayantes et une communication transparente. Vous pouvez maximiser vos chances de mobiliser les fonds nécessaires pour le développement de votre brasserie artisanale. Embarquez dans cette aventure avec détermination, partagez votre passion pour la bière. Et faites de votre rêve brassicole une réalité saluée par une communauté de soutien enthousiaste.

Construire votre identité de marque

La première impression compte d’où l’importance du graphisme culinaire. Créez une présentation visuelle engageante pour votre campagne. Utilisez des images de qualité. Il est tout à fait possible de faire appel à un photographe culinaire, l’investissement est double car, les visuels seront réutilisés sur vos supports de communication.  Tel, que votre site internet, vos réseaux sociaux tout comme la réalisation d’une vidéo captivante. C’est un budget à prévoir qu’il faut prendre en compte, et c’est une plus value non négligeable.

Déployez vos outils de communication avec du graphisme comme des pictogrammes ou des stickers émotions. Montrez votre passion pour la bière. Donnez vie à histoire pour susciter l’intérêt des contributeurs potentiels. Choisissez des canaux de communication digitaux via vos réseaux sociaux. On n’oublie pas un dépliant ou plaquette papier pour déposer chez vos commerçants proches. 
On ne dira jamais assez qu’une identité visuelle permet une connexion de sens vis-à -vis de votre public cible. 

La communication est la clé du succès. Informer régulièrement vos contributeurs sur l’avancement de la campagne, les défis rencontrés et les étapes franchies. Soyez transparent sur l’utilisation des fonds et répondez rapidement aux questions et aux commentaires. Une communauté bien informée est une communauté engagée. C’est la trame de la construction de votre identité de marque.

Connectez-vous à vos clients de cœur en circuit court

Besoin de créer votre identité visuelle, un univers de marque ou une plaquette de présentation ?
Directrice artistique, designer, graphiste et illustratrice, je crée tous les supports nécessaires à votre communication.

Intéressé ?

Par ici pour découvrir mes réalisations ou m’exposer vos attentes.

Préparer votre financement participatif

Une bonne structuration de la campagne est primordiale : l'utilisation d’un rétroplanning est un outil indispensable pour mener à bien une campagne. Créer une page qui donne envie sur la plateforme de financement participatif est tout aussi important.

✓ Établir un rétroplanning

  • Identification des étapes clés à chaque phase de la campagne
  • Intégration des activités de communication et de promotion

     

✓ Comprendre vos besoins financiers

  • Évaluation des besoins financiers pour votre projet agricole ou alimentaires
  • Détermination du montant cible à atteindre sur la plateforme
  • Analyse des coûts et des dépenses liés au projet (vidéo, photos, design, contrepartie…)

     

✓ Élaboration du budget

  • Création d’un budget détaillé pour le projet
  • Identification des différentes catégories de dépenses
  • Mise en avant des aspects innovants et durables du projet

     

✓ Rédiger une histoire captivante

  • Construction d’une histoire engageante pour votre page de financement
  • Présentation du projet, de son origine et de son impact
  • Utilisation de témoignages et de visuels attrayants pour renforcer l’histoire

     

✓ Définir les contreparties attrayantes

  • Explication de l’importance des contreparties pour inciter les contributeurs
  • Proposition d’idées de contreparties en lien avec votre projet
  • Valorisation des contributions des contributeurs

     

✓ Créer une vidéo persuasive

  • Création d’une vidéo efficace de présentation du projet
  • Mise en avant des points clés du projet de manière concise
  • Inclure des images et des séquences montrant le projet en action

     

✓ L’identité visuelle, le graphisme et la mis en page 

  • Utilisation de vos outils de communication (image de marque)
  • Personnalisation de la page avec des visuels et des informations clé

✓ Optimiser votre page sur Miimosa par exemple

  • Guide étape par étape pour la création de votre page de projet sur Miimosa
  • Ajout de liens vers vos réseaux sociaux et d’autres plateformes de communication

Pendant le financement

La communication est la clé du succès. Informer régulièrement vos contributeurs sur l’avancement de la campagne, c’est le fameux teasing, les défis rencontrés et les étapes franchies. Soyez transparent sur l’utilisation des fonds et répondez rapidement aux questions et aux commentaires. Une communauté bien informée est une communauté engagée.

Et après ?

La fin d’une campagne de financement participatif est une étape cruciale. Elle nécessite une gestion appropriée pour remercier les contributeurs, clôturer la campagne de manière positive et respecter les engagements pris. 

On publie un message de remerciement sans oublier d’exprimer sa gratitude envers les contributeurs. Ne pas oublier de mentionner spécifiquement les personnes ou entreprises qui ont apporté un soutien plus important.

On documente l’avancée, la préparation et la livraison de contreparties si possible sur un calendrier via la page ou vos réseaux sociaux.  

Le financement participatif sert à vous lancer, ce n’est pas un modèle économique à répéter encore et encore pour faire votre production. Attention à trouver un équilibre financier après le crowdfunding pour continuer à développer votre marque.

Connectez-vous à vos clients de cœur en circuit court

Crédit photo de  sur Unsplash