7 façons de rédiger son cahier des charges pour créer son logo et sa charte graphique

Table des matières

Rédiger son cahier des charges est incontournable pour créer son logo et sa charte graphique. C’est pourquoi c’est une étape importante dans le développement de son entreprise ainsi que pour la vente en circuit-court. Le logo, et plus largement sa charte graphique, est un des outils de communication, qui représentera votre image dans le temps. Il fera partie de votre entreprise à part entière. 

Pour cela un travail consciencieux et une réflexion approfondie sont nécessaires. Au tout début il y a un dialogue, un échange riche et une vision commune nécessaire pour orienter le prestataire professionnel : directeur artistique ou graphiste dans la bonne direction afin d’obtenir les bons résultats. Vous allez donc échanger autour de votre projet, de vos valeurs et de votre histoire. Afin que le designer se familiarise avec votre image de marque.

Et pour que cette collaboration soit fluide et pertinente. Voici mes conseils pour rédiger ce document de base qui est essentiel.

Présentez vous et votre entreprise

Pour comprendre votre démarche, il est important de présenter ce qui fait le sel de votre marque ainsi que son positionnement sur le marché.

Ainsi le directeur artistique ou le graphiste, se glissera dans votre peau pour bien comprendre votre activité voir même deviendra emphatique en fonction de son tempérament et de son affinité avec votre activité. D’ou le fait de travailler avec des acteurs spécialisés, comme un graphiste culinaire par exemple. Il aura un temps d’avance. Cet exercice peut-être très intéressant pour vous aussi.

Cela vous obligera à vous positionner, vous structurer clairement, voir structurer ou faire le point sur l’évolution de votre entreprise. La fameuse présentation un mal pour un bien !!!

🗣

Le storytelling est un bon moyen de parvenir à présenter les valeurs de sa marque avec authenticité. Cela permet aussi de rédiger son cahier des charges pour créer son logo et sa charte graphique de l’atteindre avec aisance.

La cible

On ne peut pas plaire à tout le monde c’est un fait.

Pour ne pas se perdre et partir dans tous les sens, il est primordial de définir sa cible de client en amont.

Il faut être au clair sur votre type de clientèle pour exemple : vous avez les cibles dites en BtoB, ou BtoC, un marché de niche, un marché prémium, un marché plus large avec des tranches d’âge spécifiques, féminin, masculin…

Il ne faut pas oublier de se positionner sur ce type de marché. Cela permet de se situer en rapport à la concurrence. Votre cible trouvera plus facilement son chemin.

❤️

Comment définir le positionnement de sa marque voici un petit avant goût avec cet article.

Les concurrents​

Un bendcharmark et une étude de marché sont indispensable. Même si votre prestataire fera de son côté sa propre veille concurrentielle.

✦  Qui sont vos principaux concurrents ? Que proposent-ils ?

✦  Qu’est ce qui vous démarque de vos concurrents ?

✦  Quels sont vos points forts ?

✦  Votre valeur ajoutée ?

Autant de questions à aborder avec votre prestataire.

Les valeurs de votre marque

Elle passe par les valeurs, la promesse, les bénéfices ainsi que le ton de voix de la marque.

La partie de votre cahier des charges la plus importante dans votre démarche. Elle permet grandement d’orienter la partie créative du directeur artistique ou graphiste.
En effet, lorsqu’un prospect, client, concurrent ou confrère va vous découvrir via votre univers de par votre identité visuelle ainsi que ces déclinaisons : étiquette, packaging, réseaux sociaux, site internet, plaquette… le premier sentiment doit être évocateur d’une émotion. Les émotions perçues doivent être en accord parfaites avec vos valeurs, votre histoire ainsi que votre promesse.

Parfois, ces questions n’ont jamais été soulevées auparavant.
Il est de bon ton d’y réfléchir, ce que vous souhaitez mettre en avant : votre vigueur, votre modernité, vos engagements social et écologiques… ?

✦  Prendre le temps de comprendre son pourquoi et son comment ?

Voir plus loin dans le temps

La vision à plus ou moins long terme.

Rédiger son cahier des charges pour créer son logo et sa charte graphique est plus que jamais primordiale. Au vu de la conjoncture actuelle et encore plus que jamais. Tout chef d’entreprise se doit d’avoir une vision à plus ou moins long terme. De ce que seront les futures activités de leur entreprise dans les prochaines années. En effet, c’est la vision qui affirme la stratégie et toutes les actions en émanent.

Les outils de communications

Tous les supports dont à besoin votre marque pour communiquer avec aisance.

Suite à cette introspection très approfondie avec votre graphiste. Il sera le moment de définir ensemble sur quels supports votre identité visuelle sera déployés.

Un déploiement toute en stratégie et pertinence.

Vos besoins seront en fonction de votre cible si vous êtes en circuit-court, il est évident que vos supports seront physiques. Comme une plaquette, un menu, une P.L.V ou bien un packaging, enseigne, kakémono, carte de visite. Si vous êtes sur de la prestation de services, un site internet, des réseaux sociaux seront plus évidents.

C’est pour cela qu’il est important de créer une bibliothèque de logo. Qui puisse être utilisable dans tous les formats et gammes de produits de vos supports de communications. Mais aussi les outils collatéraux comme un univers graphique et colorimétrique. Permettant une aisance très large de la créations et l’utilisation de vos outils de communication.

Savoir prendre une décision pour rédiger son cahier des charges

S’inspirer ensemble est primordial pour se comprendre et trouver l’idée qui fera mouche.

7 façons de rédiger son cahier des charges pour créer son logo et sa charte graphiqueNous sommes tous uniques et nous avons tous notre propre culture. Nous voyons souvent les choses différemment, connaissez-vous le fameux tableau de Magritte ceci n’est pas une pipe ?

Le titre du tableau est très évocateur il ne s’appelle pas pipe mais « La trahison des images ».

Faire confiance à son guide (graphiste) mais aussi pouvoir se projeter via son portfolio est essentiel pour la bonne mise en place du processus créatif. Dénicher et présenter des exemples à votre graphiste de ce qu’y vous parle en termes de couleurs, de typographie, de style, d’ambiance. Mais aussi des contre-exemples est un des piliers fondamental pour bien se comprendre.

L’inspiration se trouve partout, des packaging anciens comme ceux de mon article. De vieilles revues, dans les brocantes, les super-marchés, les vide-greniers, les voyages, les autres secteurs d’activités…

7 façons de rédiger son cahier des charges pour créer son logo et sa charte graphique.

Et donc !!

La rédaction du cahier des charges peut se faire seul, en amont ou bien ensemble. Cela permettra à votre directeur artistique ou graphiste de mieux s’imprégner de votre univers.

Si cet exercice est bien fait surtout avec minutie et dans tous les aspects du projet. Il fournira une road map très détaillée pour créer et traduire en image l’esprit de votre entreprise de ce qui fait votre essence de marque.

Ce travail d’introspection permettra au graphiste de créer des pistes de logotypes très pertinent. Voir même si il est extrêmement approfondi arriver à créer juste une seule piste créative.

On n’oublie pas que rédiger son cahier des charges pour créer son logo et sa charte graphique, il est impératif de penser au dicton Less is more ! 😉

Connectez-vous à vos clients de cœur en circuit court