Author

Raphaelle

Date

20 octobre 2020

Tags

La bière artisanale s’installe à la carte de la gastronomie Française.

La bière artisanale s’invite à la table de la gastronomie française, au même titre que le vin, forte de l’essor des brasseries indépendantes et de leur volonté de défendre un véritable savoir faire.

Sans entrer en concurrence avec les vignobles, le “craft & beer” est néanmoins désormais capable d’accompagner tout aussi bien toutes les saveurs possibles d’un plat. Comment la bière artisanale a su séduire les connaisseurs et s’ouvrir au grand public?

Une renaissance en deux temps.

Quasiment disparue après la seconde guerre mondiale, la bière revient tout d’abord légère et blonde.

Au sortir des deux guerres mondiales, la bière, symbole allemand, est boudée. Il reste moins de 50 brasseurs en France contre plus de 2800 en 1910.

Il faut attendre la fin des années 1970-80 pour que s’amorce le début d’un retour en grâce de la bière dans le pays du vignoble. C’est le temps de la bière industrielle, blonde, peu amère et légère, qui devient une boisson de table

La bière artisanale s’installe à la carte de la gastronomie française.

Le renouveau du marché de la bière passera par le développement des brasseurs indépendants.

Depuis plusieurs années le nombre de brasseurs dits “indépendants” progresse de plus en plus vite, répondant à un nouveau besoin de consommation. Près de 500 en 2012, ils sont trois fois plus en 2019. 63% des brasseries artisanales se trouvent en Auvergne Rhône-Alpes, en Occitanie, dans la région Grand Est, la Nouvelle Aquitaine ou dans les Hauts de France.

 L’art nouveau de la bière artisanale : entre savoir-faire et savoir consommer. 

Cet essor s’est accompagné d’un authentique savoir faire et d’un engagement sincère pour le goût. De quoi répondre à la demande des consommateurs connaisseurs.

De nouvelles approches de fabrication et de recettes.

La brasserie artisanale est une affaire de terroir. Les matières premières utilisées peuvent être locales, indigènes et ou encore venir de loin (comme le houblon américain). Ainsi chaque région peut mettre à l’honneur des saveurs qui lui sont propres.

La bière artisanale s’installe à la carte de la gastronomie française.

D’autres, se distinguent par le choix d’élever leur bière en barrique afin de travailler avec les influences des bois, ou avec les différents alcools y ayant été auparavant utilisés.

Chaque année près d’une centaine de nouvelles recettes sortent des cuves et de l’imagination des brasseurs indépendants.

Une bière peut ainsi marier harmonieusement  des saveurs fortes comme l’amertume et l’acidité ou encore mélanger du malt torréfié avec des houblons exotiques et des levures donnant à la bière des notes plus acides.

 Des fabricants de bière artisanales entre innovation et pédagogie.

Innover pour les connaisseurs, tout en étant réceptifs aux tendances de consommation du grand public : les brasseurs produisent bio, tendent vers le circuit court pour proposer des bières locales et brassent des boissons légères (dites bières de soif).

Tous ces éléments permettent de proposer des accords “bières et mets”, comme c’est déjà le cas pour le vin. Les brasseurs suggèrent ainsi des associations sur les étiquettes de leurs bières. Un peu de pédagogie pour accompagner les plus néophytes.

Échanges professionnels, évènements locaux, le monde de la bière artisanale s’organise pour évoluer et faire reconnaître leur savoir faire. D’ailleurs l’immense majorité (95%) des brasseries artisanales ouvrent leurs portes à un public toujours plus curieux de l’artisanat local.

Crédit photos : Photo by iMattSmart on Unsplash + Photo by Evan Dvorkin on Unsplash

Si le monde du Craft & beer vous passionne voici un sujet qui pourrait vous avertir une interview de l’artisan brasseur, Quentin MANGEL de la micro-brasserie artisanale du Vallon.

Author

Raphaelle

Date

20 octobre 2020

Tags

Laisser un commentaire